Profanation église Notre-Dame-de-Sept-Fages

Après la profanation explicitement sataniste de l’église Notre-Dame-de-Sept-Fages à Giroussens, l’AGRIF charge son avocat départemental de se porter partie civile et suivra de très près les résultats de l’enquête.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email