Profanation du cimetière de Sarre Union

Les faits

En février 2015, plusieurs centaines de tombes ont été dégradées dans ce cimetière juif, suscitant même le déplacement du Président Hollande

Etat de la procédure

La plupart des associations dites antiracistes sont constituées parties civiles.

Ce sera l’occasion pour l’AGRIF de rappeler que toutes les profanations sont inacceptables, celle du cimetière juif de Sarre-Union, comme celles de centaines de cimetières chrétiens chaque année, et d’inviter ces associations à se constituer systématiquement parties civiles à ses côtés.

Renvoi devant le tribunal pour enfants.

Avocat

Jérôme Triomphe.

 

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email