Profanation du cimetière de Saint Laurent de la Salanque (Pyrénées orientales) : l’AGRIF en alerte

 

Prévenue par ses adhérents des profanations successives du cimetière de Saint Laurent de la Salanque, l’AGRIF attend que les auteurs soient interpellés.

Elle se portera immédiatement partie civile en cette affaire une fois de plus caractéristique de la haine anti-chrétienne qui ne cesse de se développer.

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email