Profanation de la statue de Jeanne d’Arc à Paris pendant la marche LGBT

Après l’odieuse profanation de la statue de Jeanne d’Arc à Paris lourde de haine terroriste antifrançaise et anticatholique, l’AGRIF attend des autorités qu’une enquête efficace soit immédiatement diligentée.

Elle se portera naturellement partie civile contre les auteurs du délit.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email