La Fatiha chantée dans la cathédrale de Coutances.

Bernard Antony, président de l’AGRIF, communique :

Lors d’un étrange concert de la messe pour la paix en la cathédrale de Coutances a été chantée la Fatiha, la prière qui constitue la première sourate du Coran.

Ceci en présence de l’évêque du lieu, Mgr Cador, qui avait fait un petit discours de bienvenue. À l’évidence,  quoiqu’appelé Cador, ce Mgr n’est pas un aigle.

Cette prière en effet n’est pas une prière catholique ni même une simple prière chrétienne. En cette cathédrale elle signifie surtout une islamisation conquérante de l’Église. Il n’est pas un instant imaginable qu’il serait par exemple possible de chanter un Notre Père dans une mosquée.

Partager