C’est ce gouvernement qui devrait s’auto-dissoudre !

A l’université de Grenoble, ce sont des enseignants pas suffisamment soumis à l’islamophilie obligatoire que menacent de mort les groupuscules terroristes de l’islamo-gauchisme.

Mais Mr Darmanin n’envisage apparemment pas de les dissoudre.

Le danger terroriste, c’était sans doute Génération Identitaire !

Après les villes de l’Oise,  de la Vienne, de la Côte d’Or, voici que c’est au tour du Rhône (Rillieux-la-Pape, Bron, Lyon…) de subir des violences urbaines avec, une fois encore, des dizaines de voitures incendiées et des véhicules de police attaquées également.

Et on ne compte plus les faits de même nature, épisodiquement, ces derniers mois, dans la plupart des grandes villes et villes moyennes.

Pourquoi donc, avec des centaines de délits chaque année, jamais les incendiaires des voitures des braves gens et des policiers ne sont-ils jugés et punis ?

Mais le plus urgent, c’était de dissoudre Génération Identitaire !

La vérité, c’est que le gouvernement Macron-Castex-Darmanin, comme hier avec Castaner, et comme il en fut des gouvernements précédents, est incapable de faire régner un Etat de droit.

Ce gouvernement s’est ridiculisé en prononçant la dissolution du mouvement Génération Identitaire très légaliste et défenseur de la sécurité et des libertés.

C’est donc la totalité de ce gouvernement, y compris le président de la République qui devrait s’auto-dissoudre pour son incapacité à effectuer sa mission régalienne fondamentale, qui est d’assurer la paix civile et la sécurité des citoyens. Ce qui a été la marque de l’identité française depuis Hugues Capet faisant serment dès son sacre le 3 juillet 987 que désormais il assurera à tous ses sujets de pouvoir librement se déplacer dans le domaine royal sans risque d’être agressés.

On n’en est hélas plus là aujourd’hui alors que justice n’est plus rendue contre les barbares et les incendiaires qui toujours davantage menacent les personnes et détruisent leurs biens.

Bernard Antony

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email