Agrif contre Nick Conrad

Le rappeur Nick Conrad que l’Agrif, par ses avocats Jérôme Triomphe et David Dassah, a fait condamner une première fois pour ses atroces éructations rapeusement racistes dans son « Pendez les blancs » vient de récidiver.

Il publie un « nouvel album » de ses « créations » sur des thèmes tels que « Je baise la France, je brûle la France »… « J’attrape une petite blanche, j’lui déchire l’anus… » « Noir supérieur à blanc ».

La moindre des choses serait que ce malade mental atteint de délires tortionnaires racistes soit enfermé pour sa dangerosité. Car on sait l’influence de mimétisme meurtrier que de pareilles productions peuvent sécréter sur certains individus.

À peine reposé, Me Jérôme Triomphe assisté de Me David Dassah, lance ce jour la procédure pour l’Agrif.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email