Qui sommes-nous ?

L’Agrif est une association antiraciste. Depuis l’arrêt de la Cour de Cassation du 16 avril 1991, l’AGRIF est autorisée à agir en justice comme association antiraciste telle que définie par l'article 2-1 du code de procédure pénale17 et par l'article 48-1 de la loi du 29 juillet 188118 sur la liberté de la presse. Elle peut ainsi exercer les droits habituellement réservés aux parties civiles victimes directes de racisme et/ou de discrimination fondés sur leur origine nationale, ethnique, raciale ou religieuse.

Notre combat

L’Agrif lutte contre tous les racismes et en particulier les racismes antifrançais et antichrétien.

  • L’AGRIF défend tous les Français quelle que soit leur race ou religion et parmi eux les chrétiens attaqués pour leur foi et leurs convictions et dont la religion est sans comparaison la plus injuriée, la plus diffamée ; d’autant que, surtout chez les catholiques, leur hiérarchie ou instance représentative, à la différence de celles d’autres religions, sont inactives ou très tièdes devant les agressions de toute sortes.
  • L’AGRIF inlassablement dénonce comme beaucoup de Français l’insupportable progression de la haine raciste antifrançaise que résume le slogan « Nique la France » mais seule, elle s’y oppose judiciairement.
  • Combattant sans relâche tous les racismes, elle a simultanément dénoncée la subversion idéologique menée sous le couvert d’un soi-disant antiracisme devenu un authentique racisme à rebours agressant les chrétiens et les Français de toutes races mais visant aussi à attaquer et à culpabiliser pour appartenance à la race blanche !
  • L’AGRIF combat la violence raciste d’individus et mouvements islamistes ne professant aucune repentance pour le plus grand système esclavagiste qui ait jamais été depuis les premiers siècle de notre ère, l’esclavagisme en pays musulman, hélas toujours actif.

Les actions de l’AGRIF

L’AGRIF mène deux types d’action : 

  • Des actions judiciaires. Il s’agit de faire des procès à tous ceux qui insultent ou appellent à la haine ou discriminent les chrétiens de quelque race qu’ils soient ou les Français quelle que soit leur religion.
  • Des actions de décryptage de l’actualité pour mettre en lumière, dénoncer et combattre les mouvements et les personnes qui attaquent ou contribuent aux attaques antifrançaises et antichrétiennes.

L’originalité de l’AGRIF

  • Elle est la seule association de droite à pouvoir ester en justice dans le cadre des lois antiracistes ;
  • Elle est la seule association à dénoncer simultanément l’Islam en tant qu’idéologie totalitaire et les lèche-babouches du dialogue islamo-chrétien.

L’AGRIF défend tous les Français quelle que soit leur race ou religion et parmi eux les chrétiens attaqués pour leur foi et leurs convictions et dont la religion est sans comparaison la plus injuriée, la plus diffamée ; d’autant que, surtout chez les catholiques, leur hiérarchie ou instance représentative, à la différence de celles d’autres religions, sont inactives ou très tièdes devant les agressions de toute sortes.

L’AGRIF inlassablement dénonce comme beaucoup de Français l’insupportable progression de la haine raciste antifrançaise que résume le slogan « Nique la France » mais seule, elle s’y oppose judiciairement. Combattant sans relâche tous les racismes, elle a simultanément dénoncée la subversion idéologique menée sous le couvert d’un soi-disant antiracisme devenu un authentique racisme à rebours agressant les chrétiens et les Français de toutes races mais visant aussi à attaquer et à culpabiliser pour appartenance à la race blanche !

L’AGRIF combat la violence raciste d’individus et mouvements islamistes ne professant aucune repentance pour le plus grand système esclavagiste qui ait jamais été depuis les premiers siècle de notre ère, l’esclavagisme en pays musulman, hélas toujours actif.