Poursuites contre « Globule Noir »

Paris, le 20 août 2020

Bernard ANTONY, président de l’A.G.R.I.F.

communique :

Poursuites contre « Globule Noir »

On a pu lire sur le compte twitter raciste « Globule Noir » l’annonce suivante : « Cherchons infirmière noire à domicile pour personne racisée ». Il s’agit évidemment là d’une incitation à une préférence raciale discriminatoire tombant sous le coup de la loi.

Elle est en parfaite cohérence avec toute une orchestration de dialectique marxiste-léniniste appliquée à la lutte des races et dont l’agitatrice islamo-gauchiste, Houria Bouteldja, algérienne vivant en France, est une figure centrale.

Il s’agit pour cette dernière, fondatrice des « Indigènes de la République », de propager, sous couvert d’antiracisme, son fanatique racisme contre les Français qu’elle désigne comme des « blancs » et qu’elle traite de « souchiens » avec ses rictus de mépris renvoyant évidemment à la coutumière injure maghrébine : « sous-chiens » !

L’objectif de ce courant d’action raciste est de faire tomber la France dans un système d’apartheid entre les « racisés » dominateurs et les « non racisés » voués à la soumission, selon le modèle des dhimmis en islam, ou à l’élimination.

De plus en plus nombreux sont aujourd’hui les vieux « antiracistes » de bonne foi s’apercevant qu’ils ont été idéologiquement manipulés, politiquement floués, constatant que le pseudo antiracisme n’était finalement qu’un racisme en sens contraire.

L’A.G.R.I.F., qui ne s’est pas trompée dans son diagnostic, a d’ores-et-déjà diligenté son avocat coordinateur, Me Jérôme Triomphe, pour la procédure qui s’impose contre le responsable de « Globule Noir ».

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email