12 Mai

Black M à Verdun : une injure à la France, à tous les poilus et particulièrement aux soldats africains morts pour la France.

L’organisation à grand prix (150 000 euros) sur le lieu de l’immense tragédie de Verdun d’un « concert » du rappeur Black M est une nouvelle illustration de l’engloutissement de la république de François Hollande dans l’abjection nihiliste, dans le piétinement de toutes les valeurs universelles du Vrai et du Beau.

C’est tout simplement une indécente violation du respect que requiert un lieu aussi chargé de signification, celle de l’holocauste des centaines de milliers de sacrifiés dans cette guerre, et parmi la foule immense des Français de toutes les provinces de la vieille Gaule, celle aussi des soldats d’Afrique ou d’Asie, de toutes races.

La mémoire de ces combattants n’est en rien portée par des formes de vocifération qui n’existaient pas alors dans leurs pays. Les raps de la haine raciste anti-française sont spécifiques de notre décomposition nationale et mentale.

Face à cela, l’AGRIF, seule depuis de longues années, agit devant les tribunaux, peu suivie hélas par une magistrature trop souvent idéologisée et trop souvent appuyée par des gouvernants acquis à toutes les perversions et inversions de l’anticulture raciste exaltée dans le manifeste « Nique la France ».

De même qu’elle a poursuivi « Nique la France », elle a chargé son avocat parisien d’étudier et de mettre en œuvre toute voie de droit contre cette profanation antifrançaise, blasphématoire de la mémoire de nos soldats sacrifiés de toutes races.

Bernard Antony

Panier

Panier vide

Facebook

L'Agrif en quelques mots

Fonctionnant depuis 20 ans dans la plénitude de sa reconnaissance par les plus hautes instances judiciaires (Cour de Cassation du 16 avril 1991), l’AGRIF est sans doute la seule authentique association française antiraciste au sens véritable du mot, c’est-à-dire celui de l’opposition à la...

En savoir plus...
Inscrivez-vous à notre infolettre

Info contact

70 bd Saint-Germain
75005 PARIS 
01 40 46 96 31

L'Agrif en quelques mots

Révoltés par le constat que seuls les racismes antichrétiens et antifrançais n’étaient pas combattus dans notre pays, Bernard Antony, maître Le Griel, maître de Saint-Just rejoints par maître George-Paul Wagner,  créent en 1984 l’AGRIF, l’Alliance Générale contre le racisme et pour le Respect de l’Identité Française.

Connexion

Facebook user?

You can use your Facebook account to sign into our site.

Log in with Facebook

Identification