04 Mai

Propagande antiraciste : les « coupables » sont toujours les mêmes

Le Ministère du Travail a lancé le 18 avril une campagne de « sensibilisation aux discriminations à l’embauche » intitulée Les compétences d’abord, présentant sur plus de deux mille affiches un demi-visage d’homme blanc, assorti d’une réponse positive d’un recruteur que l’on ne voit pas (« à demain », « vous commencez lundi », « bienvenue dans l’équipe »), accolé à un demi-visage d’homme de couleur auquel le fantomatique recruteur oppose un refus (« vous n’avez pas le profil », « on vous rappelle », « désolé, on ne recherche personne »).

Ces ficelles de propagande grossière tendent à faire accroire :

- que le monde du travail en France est foncièrement raciste ;

- que ces supposées discriminations ne touchent que des Noirs ou des Arabes, à l’exclusion de toute autre catégorie (ruraux, vieux, asiatique…) ;

- que ce sont les Blancs, Français ou Européens de souche, désignés tels quels par le site du gouvernement, qui doivent se sentir coupables de voler le travail des immigrés ou descendants d’immigrés, si l’on comprend bien le message assez explicite de ces affiches ;

Cette scandaleuse culpabilisation des Blancs par une campagne gouvernementale évidemment financée par les contribuables révèle une fois encore la nature de « l’antiracisme », véritable racisme, pathologie nihiliste qui oscille sans arrêt entre la haine spécifique de la France, de l’Europe et de la Chrétienté, et la détestation de toute identité et de tout enracinement.

Face à cela, l’AGRIF, seule organisation authentiquement non-raciste, continuera à défendre les Français injuriés ou discriminés parce que Français, quelles que soient leur race, religion, ou origine.

Panier

Panier vide

Facebook

L'Agrif en quelques mots

Fonctionnant depuis 20 ans dans la plénitude de sa reconnaissance par les plus hautes instances judiciaires (Cour de Cassation du 16 avril 1991), l’AGRIF est sans doute la seule authentique association française antiraciste au sens véritable du mot, c’est-à-dire celui de l’opposition à la...

En savoir plus...
Inscrivez-vous à notre infolettre

Info contact

70 bd Saint-Germain
75005 PARIS 
01 40 46 96 31

L'Agrif en quelques mots

Révoltés par le constat que seuls les racismes antichrétiens et antifrançais n’étaient pas combattus dans notre pays, Bernard Antony, maître Le Griel, maître de Saint-Just rejoints par maître George-Paul Wagner,  créent en 1984 l’AGRIF, l’Alliance Générale contre le racisme et pour le Respect de l’Identité Française.

Connexion

Facebook user?

You can use your Facebook account to sign into our site.

Log in with Facebook

Identification